HANOUNA dans la tourmente

Après la diffusion d'une séquence considérée comme  "homophobe" dans «TPMP Radio Baba» sur C8, plusieurs annonceurs ont annoncé qu'ils suspendaient leurs campagnes de publicité ou de sponsoring.

En attendant d’éventuelles sanctions en provenance du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et le résultat d’hypothétiques poursuites judiciaires, Cyril Hanouna et C8 vont-ils entendre raison grâce à la pression financière des annonceurs ? Plusieurs d’entre eux ont annoncé ce lundi soir qu’ils suspendaient leurs campagnes publicitaires dans les programmes de l’animateur, à la suite d’une séquence homophobe où il piégeait des homosexuels en direct avec une fausse petite annonce.

 

Contactées sur les réseaux sociaux pendant le week-end, puis par des journalistes, des marques comme Bosch et Chanel ont les premières indiqué à BuzzFeed News qu’elles avaient décidé de stopper leurs campagnes. «Bosch ne cautionne pas ce qui est passé et les propos qui ont été tenus. La marque a décidé d’arrêter la publicité digitale et télé en cours et à venir pour cette émission», a fait savoir la première, via une porte-parole. La maison Chanel a expliqué avoir demandé à son agence «de bien veiller à ce que nous ne soyons plus présents dans cette émission et nous renforcerons notre vigilance afin que nos consignes en matière d’achat d’espace soient respectées».

A leur suite, d’autres comme Pringles, Disneyland Paris, Décathlon, Bouygues Immobilier, le groupe automobile PSA, Skoda, Groupama, Pulco, Trivago, la Fourchette, la Maaf «avec effet immédiat», Guerlain, PMU, Kenzo, Thomson, Flunch, Cofidis ou encore le site de covoiturage IDVroom ont fait de même. Orange, qui avait déjà retiré des annonces dans un tabloïd ougandais homophobe en 2014, s'est désolidarisé «conformément aux valeurs» du groupe et SFR annonce suspendre ses «investissements» selon nos informations. Enfin, de leur côté, Lu et Easyjet indiquaient eux aussi y réfléchir.

 

SOURCE : liberation.fr

Vous aimez Lola Magazine ? Likez nous !